Détermination d’un complexe optimum (Dimension-tassement-amendement) pour les parcs agroforestiers à tamarinier au Bénin

AKPO Lékowou Monique Georgina & OGOUDJOBI Ladékpo Sylvain

Email

Bibliography

Akpo L.M.G. & Ogoudjobi L.S. (2019). Détermination d’un complexe optimum (Dimension-tassement-amendement) pour les parcs agroforestiers à tamarinier au Bénin. Mémoire de Licence. Ecole de Gestion et de Production Végétale et Semencière, Université Nationale d’Agriculture, Kétou, Bénin. 60p


Résumé: 

Photo of the fruit of Tamarind Tree (Tamarindus indica) posted by tofitropic - Garden.org

La présente étude visait à déterminer les meilleures pratiques culturales pour faciliter la croissance du Tamarindus indica (Tamarinier) dans les parcs agroforestiers dans la zone Guinéo-congolaise à tendance Soudano-Guinéenne au Bénin.

Pour ce faire, un dispositif en Bloc Aléatoire Complet à huit traitements D1T1A1, D1T2A1, D1T1A2, D1T2A2, D2T1A1, D2T2A1, D2T1A2 et D2T2A2 (avec D1 : les trous de 15cm de rayon et 20cm de profondeur, D2 : les trous de 30cm de rayon et 30cm de profondeur, T1 : tassement tous les 5 cm, T2 : tassement en surface, A1 : apport de compost et A2 : pas d’apport de compost) a été utilisé.

Les jeunes plants du tamarinier ont été transplantés dans les unités parcellaires deux mois après la pépinière. Les résultats ont révélé que la dimension des trous et l’amendement organique ont significativement influencé (p<0,05) la croissance en hauteur et en diamètre des plantules. Par ailleurs, le tassement du sol à tous ses niveaux n’a eu aucune influence (p˃0,05) sur les paramètres considérés.

Aussi, les meilleures croissances en hauteur et en diamètre ont été enregistrés au niveau des traitements suivant : D1T1A1 (38,72 cm ; 4,24 mm) ; D1T2A1 (38,41 cm ; 4,42 mm) ; D2T1A1 (31,62 cm ; 3,90mm) tandis que les meilleures croissances en nombre de branches ont été observées au niveau des traitements D2T2A1 (6,25) ; D1T1A1 (5,5) et D1T1A2 (5,5). Le plus grand nombre de racines a été noté au niveau du traitement D2T2A1 (3,33) puis les racines les plus longues ont été observées au niveau du traitement D2T2A2 (75,67 cm).

De plus, ces résultats ont prouvé qu’il y’a un lien proportionnel entre la croissance racinaire et la croissance aérienne des plantules du tamarinier. Cependant, l’effet combiné des différents facteurs sur la croissance des plantules a ressorti les traitements D1T2A1, D2T2A2, D2T2A1, D2T1A1 comme ceux favorables au développement du tamarinier.

Cette étude constitue un premier pas vers le développement d’itinéraire technique pour l’amélioration de la croissance du tamarinier dans les parcs agroforestiers dans la zone Guinéo-congolaise à tendance Soudano-Guinéenne au Bénin.

Mots clés : Tassement du sol, compost, croissance, tamarinier, dimension des trous.

AKPO Lékowou Monique Georgina & OGOUDJOBI Ladékpo Sylvain

Email

Bibliography

Akpo L.M.G. & Ogoudjobi L.S. (2019). Détermination d’un complexe optimum (Dimension-tassement-amendement) pour les parcs agroforestiers à tamarinier au Bénin. Mémoire de Licence. Ecole de Gestion et de Production Végétale et Semencière, Université Nationale d’Agriculture, Kétou, Bénin. 60p


Résumé: 

Photo of the fruit of Tamarind Tree (Tamarindus indica) posted by tofitropic - Garden.org

La présente étude visait à déterminer les meilleures pratiques culturales pour faciliter la croissance du Tamarindus indica (Tamarinier) dans les parcs agroforestiers dans la zone Guinéo-congolaise à tendance Soudano-Guinéenne au Bénin.

Pour ce faire, un dispositif en Bloc Aléatoire Complet à huit traitements D1T1A1, D1T2A1, D1T1A2, D1T2A2, D2T1A1, D2T2A1, D2T1A2 et D2T2A2 (avec D1 : les trous de 15cm de rayon et 20cm de profondeur, D2 : les trous de 30cm de rayon et 30cm de profondeur, T1 : tassement tous les 5 cm, T2 : tassement en surface, A1 : apport de compost et A2 : pas d’apport de compost) a été utilisé.

Les jeunes plants du tamarinier ont été transplantés dans les unités parcellaires deux mois après la pépinière. Les résultats ont révélé que la dimension des trous et l’amendement organique ont significativement influencé (p<0,05) la croissance en hauteur et en diamètre des plantules. Par ailleurs, le tassement du sol à tous ses niveaux n’a eu aucune influence (p˃0,05) sur les paramètres considérés.

Aussi, les meilleures croissances en hauteur et en diamètre ont été enregistrés au niveau des traitements suivant : D1T1A1 (38,72 cm ; 4,24 mm) ; D1T2A1 (38,41 cm ; 4,42 mm) ; D2T1A1 (31,62 cm ; 3,90mm) tandis que les meilleures croissances en nombre de branches ont été observées au niveau des traitements D2T2A1 (6,25) ; D1T1A1 (5,5) et D1T1A2 (5,5). Le plus grand nombre de racines a été noté au niveau du traitement D2T2A1 (3,33) puis les racines les plus longues ont été observées au niveau du traitement D2T2A2 (75,67 cm).

De plus, ces résultats ont prouvé qu’il y’a un lien proportionnel entre la croissance racinaire et la croissance aérienne des plantules du tamarinier. Cependant, l’effet combiné des différents facteurs sur la croissance des plantules a ressorti les traitements D1T2A1, D2T2A2, D2T2A1, D2T1A1 comme ceux favorables au développement du tamarinier.

Cette étude constitue un premier pas vers le développement d’itinéraire technique pour l’amélioration de la croissance du tamarinier dans les parcs agroforestiers dans la zone Guinéo-congolaise à tendance Soudano-Guinéenne au Bénin.

Mots clés : Tassement du sol, compost, croissance, tamarinier, dimension des trous.

$

  • Politique de remboursement de 15 jours sans risque
  • Qualité vérifiée
  • Support gratuit
  • Il s'agit d'un paiement sécurisé par cryptage SSL. Credit Card Certificate
admin Joined: May 2020

Obtenez tous les document gratuitement !

Les documents sont normalement accessibles à l'utilisateur 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, toute l'année.